Acteur majeur de la distribution de gazole vrac et d'AdBlue® aux transporteurs routiers
Cours 02h49Brent 66,26 $/b
01h00Euro / Usd 0,0000
Besoin de conseil ? Appelez-nous
Du lundi au vendredi de 8h à 12h30 et de 13h30 à 18h
0 810 005 445
Service 0,06 €/min + prix appel

Autres contact >
Vous souhaitez être rappelé gratuitement par un conseiller :
Votre demande a bien été prise en compte
Envoyer
Thématique
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
+ de thématiques
  •  
Actualités

Evolution des prix et du pétrole 14 Mars 2017

Baisse du cours du pétrole

14 Mars 2017

Retour

Baisse du cours du pétrole

Le pétrole baisse nettement face à de mauvais signes sur l'offre.

Depuis le début de l'année, les membres de l'OPEP (Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole) et d'autres pays comme la Russie appliquent les quotas de production afin de rééquilibrer le marché souffrant d'un excès de brut face à une demande ralentie, mais les compagnies américaines, qui ne sont pas tenues par ces accords en ont profité pour faire repartir leur production.

La production américaine continue de grimper et dépasse désormais les 9 millions de barils par jour, dopé par un regain des extractions de pétrole de schiste. Le nombre de puits de forage en activité a augmenté pour la 8ème semaine consécutive, selon un décompte hebdomadaire publié ce vendredi 10 mars par le groupe Baker Hughes et qui est utilisé comme un indicateur avancé de la production. 

Une partie des efforts de réduction de l'offre de l'OPEP pour faire remonter les cours est, de ce fait, d'ores et déjà anéantie.

Le pessimisme s'installe donc quant à l'efficacité de cet accord sur le niveau de l'offre. Certains acteurs, comme Rosneft (compagnie pétrolière Russe) a d'ores et déjà annoncé que l'accord ne serait pas renouvelé à cause de la hausse de la production américaine.
L'Arabie Saoudite, quant à elle, ne veut plus supporter à elle seule, le poids de la baisse de la production.

Le prix du baril du Brut a perdu plus de 8% de sa valeur et se situe aux alentours de 50 $/baril après plusieurs mois de hausses consécutives.

L'objectif de l'OPEP à 60 $ le baril semble bien compromis.


Sandra LUGO
Directrice des Opérations






NOUVEAU  
Pour toujours plus d'actualités,
rejoignez-nous sur la page entreprise STELA, produits pétroliers 
de
LinkedIn.