Acteur majeur de la distribution de gazole vrac et d'AdBlue® aux transporteurs routiers
Cours 01h04Brent 64,90 $/b
01h15Euro / Usd 1,1125
Besoin de conseil ? Appelez-nous
Du lundi au vendredi de 8h à 12h30 et de 13h30 à 18h
0 810 005 445
Service 0,06 €/min + prix appel

Autres contact >
Vous souhaitez être rappelé gratuitement par un conseiller :
Votre demande a bien été prise en compte
Envoyer

Les prix du marché en temps réel

 
 
Source :  -   

0 810 005 445
prix d'un appel local
Pour obtenir un prix, appelez le

Flash marché AFP du jour :

Le pétrole soutenu par un possible accord commercial sino-américain
12/12/2019 20h59



Les prix du pétrole ont terminé en hausse jeudi, portés par des informations selon lesquelles la Chine et les Etats-Unis sont parvenus à un accord commercial après 19 mois d'un féroce bras de fer.
Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en février s'est établi à 64,20 dollars à Londres, en hausse de 46 cents ou 0,75% par rapport à la clôture de mercredi.
A New York, le baril américain de WTI pour janvier a gagné 42 cents ou 0,71% à 59,18 dollars.
Selon l'agence Bloomberg, négociateurs américains et chinois sont parvenus à un accord commercial qui devait encore être approuvé par Donald Trump.
"Nous sommes TRES proches d'un GRAND ACCORD avec la Chine", avait tweeté jeudi en début de journée le locataire de la Maison Blanche, qui se réunissait avec ses conseillers économiques dans l'après-midi. "Ils le veulent, et nous le voulons aussi!", a-t-il ajouté.
Pékin a de son côté assuré que les négociateurs des deux pays maintenaient "une étroite communication", sans plus de précision.
"On a encore besoin d'avoir des détails sur ce que contient cet accord pour avoir une bonne lecture de ce qu'il se passe, mais le sentiment sur le marché a permis aux prix de monter", indique Ryan McKay de TD Securities.
Autre facteur à même de soutenir les cours du pétrole, le dernier rapport mensuel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), publié jeudi, a montré "qu'un +équilibre+ du marché pétrolier était réalisable l'an prochain", indique Tamas Varga, analyste de PVM.
Ces chiffres ont semble-t-il estompé un autre rapport émanant de l'Agence internationale de l'énergie (AIE) expliquant jeudi que l'offre de pétrole sur les marchés mondiaux pourrait être excédentaire début 2020 malgré les baisses de production supplémentaires décidées par les pays de l'Opep et leurs partenaires.
Par ailleurs, la valorisation du géant pétrolier saoudien Aramco a dépassé les 2.000 milliards de dollars jeudi à la Bourse de Ryad pour son deuxième jour de cotation, avant de finir sous cette barre, à 1.962 milliards de dollars, mais toujours en hausse de 4,55% par rapport à la clôture de la veille.


S’abonner pour recevoir les flash marché par email Archive des flash marché AFP pour les 7 derniers jours >>